BiographieJacques Braunstein

1ère période Jacques Braunstein

1ère période artistique : 1950-1955

Diplômé de l’École Boulle en décoration et en techniques d’ébénisterie en 1951, il devient Creative Designer – Ingénieur-Technicien – pour la société Philips de 1953 à 1972. Parallèlement il développe une pratique des arts plastiques.
Attiré par l’expressionniste, le paysage principalement, l’artiste déploie son chevalet dans la campagne.
Francis Gruber et le mouvement pictural appelé Misérabilisme, l’initie à observer notre environnement le plus humble et à l’exprimer avec conviction. Il pratique aussi le portrait en intérieur.

2ème période artistique : 1955-1968

Marqué par une exposition de Jean Dubuffet sur l’asphalte et autres matières minérales, l’artiste débute une pratique abstraite, centrée sur la matière et l’harmonie des couleurs, appliquées au couteau à peindre.
La peinture évoque des concrétions minérales et rocheuses.

De 1968 à 1976 : Remise en question de son travail. Mûrissement. Révolte.

Designer en profession libérale de 1972 à 1975 et formateur aux méthodes de créativité.

2ème période Jacques Braunstein
3ème période Jacques Braunstein

3ème période artistique : 1976-2004

L’artiste prend conscience de sa judéité, et développe un témoignage artistique sur la mémoire. La mémoire de la Shoah, dont sa famille a été victime. Il produit un travail nourri par la symbolique, la religion, les rites ethniques et magiques de civilisations lointaines. Il exorcise ses démons à travers sa démarche artistique unique et rend hommage aux victimes de toutes les barbaries. Les nœuds qu’il noue sur des cordelettes de manière significative, sont le centre de son oeuvre.
Directeur de l’Ecole Régionale Supérieure des Beaux-Arts de Nantes de 1975 à 1979.
Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Nancy de 1979 à 1989.

4ème période artistique : 2004-2014

L’artiste entre dans une période où la pierre devient son matériau essentiel. La pierre, porteuse et témoin des fondements de la souffrance endurée par l’érosion des éléments et en particulier par l’espèce humaine.
L’artiste redonne vie aux pierres grimaçantes, tordues, déformées. Elles deviennent ses complices et partagent ses fantômes. Elles nous regardent…

4ème période Jacques Braunstein