1996

1,85X0,70X30 cm

Selon la légende juive : Un humanoïde artificiel conçu d’argile par la main d’un homme dont il devient l’assistant et le défenseur. Le Golem est sans parole et dépourvu de libre arbitre. Réf : Psaume 139-16

L’oeuvre le présente debout sa droite censée représenter Un Grand Prêtre et ses ornements fastueux or, sa gauche, un déporté au numéro gravé sur le poignet ; pied nu, vêtu du « pyjama » rayé tel que conçu par les nazis.

Sur son front son créateur grave le mot « EMET » la Vérité en hébreu. Si l’on efface la première lettre le mot devient « MET » la Mort en hébreu et le Golem retourne à la poussière !